✎ Chronique : Treize raisons

1

Auteur: Jay Asher

Année: 2010

Edition: Editions Albin Michel (Jeunesse – Wiz)

Pages: 284

Genre: jeunesse / drame


2

Clay Jensen reçoit sept cassettes enregistrées par Hannah Baker avant qu’elle ne se suicide. Elle y parle de treize personnes qui ont, de près ou de loin, influé sur son geste. Et Clay en fait partie. D’abord effrayé, Clay écoute la jeune fille en se promenant au son de sa voix dans la ville endormie. Puis il découvre une Hannah inattendue qui lui dit à l’oreille que la vie est dans les détails. Une phrase, un sourire, une méchanceté ou un baiser et tout peut basculer…

 


3

J’ai commencé à lire ce livre après avoir vu les nombreux commentaires positifs sur son adaptation en série (que je n’ai pas encore vue au moment où j’écris cet article, mais ça ne saurait tarder ^^).

Dans son livre, Jay Asher aborde le thème sensible du suicide. J’ai beaucoup aimé sa façon d’écrire, mélangeant à la fois le sérieux du thème, et quelques pointes d’humour, au travers notamment, de la protagoniste Hannah. La lecture est fluide, et le rythme est présent du début à la fin. Honnêtement, je ne me suis pas ennuyée une seule minute, ce qui a été un soulagement pour moi dans la mesure où ma précédente lecture (Sorcières & Chasseurs tome 1: Convoitise, dont je ferai la chronique prochainement) a été très pénible sur ce point.

L’histoire en elle-même est prenante. Tout comme Clay, qui a reçu les K7, nous avons envie d’écouter chaque face de ces K7 pour savoir ce qu’elles révèlent. Quelles sont ces treize raisons pour lesquelles Hannah Baker s’est suicidée? Ça, je ne vais pas vous le dire, vous vous en doutez. Je ne suis pas Madame Spoiler ;). En revanche, je peux vous dire que je n’ai pas compris toutes les raisons d’Hannah. Et c’est ce qui m’a plu dans ce livre. Car finalement, même si je le savais déjà, on ne peut juger les raisons qui poussent les personnes au suicide dans la mesure où, si pour nous ces raisons semblent dérisoires, pour les personnes concernées, cela peut être une véritable souffrance. C’est pourquoi ce livre est très intéressant.

Côté personnages, je les ai appréciés, parfois détestés. Je ne suis pas restée insensible même s’il manque beaucoup de descriptions à mon goût. Finalement, on sait très peu de choses sur eux. Clay est peut-être le mieux « décrit », et c’est un grand mot. En effet, on ne connaît pas grand chose de sa vie. On découvre toutefois son état d’esprit tout en long du livre, tantôt apeuré à l’idée de savoir pourquoi il est en possession de ces K7, tantôt un peu parano au fur et à mesure qu’il les écoute. On le suit à travers ses doutes et ses angoisses. Un autre point négatif et pas des moindres selon moi, c’est que les personnages liés aux K7 interagissent très peu! Ce point a vraiment été une grosse déception, tout comme la fin du livre d’ailleurs.

Malgré tout, c’est un livre que je recommande fortement pour le thème du suicide très bien abordé ainsi que pour le message que l’auteur souhaite transmettre.

6

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :