✎ Chronique : L’assassin royal, tome 1 : L’apprenti assassin

1

Auteur: Robin Hobb

Année: 2006

Edition: Editions J’ai Lu (fantasy)

Pages: 510

Genre: fantasy

Fiche Amazon


2

Au royaume des six Duchés, le prince Chevalerie, de la famille régnante des Loinvoyant – par tradition, le nom des seigneurs doit modeler leur caractère- décide de renoncer à son ambition de devenir roi-servant en apprenant l’existence de Fitz, son fils illégitime. Le jeune bâtard grandit à Castelcerf, sous l’égide du maître d’écurie Burrich. Mais le roi Subtil impose bientôt que FITZ reçoive, malgré sa condition, une éducation princière. L’ enfant découvrira vite que le véritable dessein du monarque est autre : faire de lui un assassin royal. Et tandis que les attaques des pirates rouges mettent en péril la contrée, Fitz va constater à chaque instant que sa vie ne tient qu’à un fil : celui de sa lame…


3

Cela fait des mois et des mois que ce livre traînait dans ma PAL. Il était temps que je le sorte, et le challenge de l’été en a été l’occasion.

Venant de terminer le premier tome de Harry Potter, je me suis directement plongée dans L’assassin royal et que dire… Ce n’est pas du tout le même style ^^. J’ai eu beaucoup de mal au début à m’adapter à la plume de l’auteur. En même temps, ça se comprend: Harry Potter est plutôt orienté jeunesse tandis que L’assassin royal est de la fantasy adulte. L’écriture n’est donc pas la même. J’aurais peut-être dû choisir un roman de transition, histoire de ne pas me sentir « inondée » par la richesse narrative de Robin Hobb. Mais bon, petit à petit je m’y suis faite, et j’ai fini par dévorer ce premier tome.

Ce premier tome donc,  nous emmène auprès de Fitz, jeune bâtard issu de la lignée des Loinvoyant, durant les première années de sa vie (de 6 à 14 ans je crois, à vérifier 😉 ). On découvre son introduction au château et tout ce que va supposer cette arrivée dans la famille royale. J’ai adoré suivre les aventures de ce jeune garçon qui se retrouve projeté malgré lui dans un monde qui lui est inconnu et dans lequel sa propre famille va l’utiliser à mauvais escient. Fitz va mener une double vie dans laquelle il doit à la fois vivre comme un enfant de son âge et effectuer les tâches qui lui incombe en tant  qu’enfant illégitime d’un prince; mais il doit également suivre un apprentissage dans l’ombre afin de se préparer à devenir assassin royal. J’ai tout particulièrement aimé l’ingéniosité dont a fait preuve Robin Hobb pour aborder cette dernière thématique. J’avais moi-même l’impression d’être avec Fitz et de suivre le même apprentissage que lui (je vous rassure, je n’ai pas pour vocation de devenir assassin ^^)

Bien que l’histoire de Fitz soit le fil conducteur de ce livre, d’autres histoires sont présentées, comme celle des Forgisés ou encore celle de Vérité, l’oncle de Fitz. On se retrouve alors au centre d’un univers très mystérieux, dans lequel l’auteur dose magnifiquement bien l’action, la romance, la magie et surtout le rythme!  Personnellement, je ne me suis pas ennuyée une seule seconde. Un livre que je recommande fortement!

 

5

 

 

2 commentaires sur “✎ Chronique : L’assassin royal, tome 1 : L’apprenti assassin

Ajouter un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :