✎ Chronique : Max & Alex, tome 1 : Vingt mille aventures sous les mers

1

Auteur : Peter Lerangis

Année: 2018

Edition: Editions Slalom

Pages:  368 pages

Genre: Jeunesse / Aventure

Fiche Amazon


2

Max, un adolescent qui a un rapport au monde particulier, et sa cousine Alex, de trois ans son aînée, fonceuse et un brin impulsive, découvrent un manuscrit inédit de leur aïeul Jules Verne.

En suivant les instructions cryptées laissées par leur illustre ascendant, ils se retrouvent entraînés dans une odyssée au rythme effréné, où la réalité rejoint la fiction et leur histoire l’œuvre du célèbre écrivain.


3

Avant de commencer, je remercie les éditions slalom de m’avoir permis de découvrir ce roman via le site NetGalley 🙂

Auteur de renommée internationale, Jules Verne a inspiré de nombreux cinéastes et écrivains grâce à ses œuvres telles que Le tour du monde en quatre-vingts jours, Voyage au centre de la Terre ou encore L’île mystérieuse. Le roman dont je vais vous parler aujourd’hui ne déroge pas à la règle puisque l’auteur s’est inspiré, comme son titre l’indique, du roman Vingt mille lieues sous les mers.

Ce premier tome de Max & Alex : Vingt mille aventures sous les mers est un roman d’aventure qui saura séduire le jeune public auquel il se dirige. Dans cette histoire, nous suivons Max et Alex, deux adolescents aux caractères opposés et pourtant complémentaires. D’un côté, nous avons Max, jeune garçon de 13 ans. Il perçoit le monde à sa façon. Autiste, il refuse qu’on le touche et aime que tout soit en ordre, tant chez lui que dans sa vie. Il associe chaque émotion à une odeur avec laquelle le lecteur finit par se familiariser. Malheureusement, sa vie tranquille va être bouleversée lorsque sa mère, malade, doit se faire hospitaliser. Son père devant l’accompagner ; c’est Alex, sa cousine, qui est chargée de s’occuper de lui. De nature extravertie, elle va chambouler la vie de Max en lui faisant vivre des aventures incroyables.

Car c’est bien de cela qu’il s’agit dans ce roman. L’aventure est au cœur de l’histoire. Dès le début, les ados découvrent que les parents de Max sont endettés et qu’ils risquent de perdre leur maison. Ils doivent donc trouver une solution, et vite. La découverte d’un coffre dans le grenier et de l’énigme qu’elle contient va les emmener sur les traces de Jules Verne, dont ils sont descendants.

Ce livre a été une bonne lecture mais je ne pense pas lire la suite. En effet, ce roman, selon moi, se suffit à lui-même. Il y a du rythme, de l’action, de vrais méchants (ce que j’ai beaucoup apprécié) et l’intrigue est résolue à la fin. Je ne vois pas vraiment ce qu’un deuxième tome pourrait apporter. A moins que l’auteur s’oriente vers un autre livre de Jules Verne… C’est à voir. Je ne suis pas encore décidée. D’autant que certains points m’ont un peu dérangée. Le caractère d’Alex tout d’abord. J’ai aimé qu’elle soit entreprenante mais je l’ai parfois trouvée immature ce qui est surprenant dans la mesure où les parents de Max lui font confiance pour garder leur fils. Max est parfois plus mature qu’elle ce qui peut paraitre un peu déroutant. De même, j’ai regretté la facilité de certains passages et le caractère un peu trop hollywoodien de certaines scènes.

Quoi qu’il en soit, ce roman reste une bonne lecture et conviendra parfaitement à un jeune public ainsi qu’aux amateurs de l’univers de Jules Verne.

8

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :