✎ Chronique : Le fleuve de la liberté

1830. Ayant échoué seule et sans le sou sur les rives de l’Ohio, la jeune May trouve un travail de couturière sur le célèbre théâtre flottant qui descend chaque année la rivière. Sa créativité et son talent avec une aiguille y deviennent vite indispensables, et elle s’habitue peu à peu à sa nouvelle vie au sein de la troupe haute en couleur.

Publicités

✎ Chronique : Le Malleus : Les sorcières de Sarry

Nous sommes à l’époque tragique où la sorcellerie se faisait femme. Plus de 100 000 procès pour hérésie au cours de deux siècles avec comme appuis le « Malleus Maleficarum » furent administrés. Ce manuel écrit par un moine inquisiteur haineux, Institoris, fut approuvé par la papauté de la fin du XVe siècle. Il connut un essor considérable grâce à l’invention de Gutemberg et fut à l’origine de plus de 60 000 condamnations pour hérésie, essentiellement des femmes.

✎ Chronique : Spisak, tome 1 : Un cadeau ne se refuse pas

L'homme croit se connaître jusqu'à ce qu'il doive faire face à des situations qui le dépassent. Ce qu'il estimait mauvais un jour lui semblera étrangement acceptable le lendemain. Je considère que je suis un homme bon. Je tente d'être un époux généreux, un père aimant, un employé obéissant et un ami fiable. À l'hiver 1566, j'ai fui ma Hongrie natale, traversant la frontière avec femme et enfants vers un avenir meilleur. J'ignorais alors que cela me conduirait à un choix déchirant: mourir ou les abandonner...

✎ Chronique: Outlander

Ancienne infirmière de l'armée britannique, Claire Beauchamp-Randall passe des vacances tranquilles en Ecosse où elle s'efforce d'oublier les horreurs de la Seconde Guerre mondiale auprès de son mari, tout juste rentré du front. Au cours d'une promenade sur la lande, elle est attirée par des cérémonies étranges qui se déroulent près d'un menhir. Elle s'en approche et c'est alors que l'incroyable survient : la jeune femme est précipitée deux cents ans en arrière, dans un monde en plein bouleversement ! 1743.

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑