✎ Chronique : Le Malleus : Les sorcières de Sarry

Nous sommes à l’époque tragique où la sorcellerie se faisait femme. Plus de 100 000 procès pour hérésie au cours de deux siècles avec comme appuis le « Malleus Maleficarum » furent administrés. Ce manuel écrit par un moine inquisiteur haineux, Institoris, fut approuvé par la papauté de la fin du XVe siècle. Il connut un essor considérable grâce à l’invention de Gutemberg et fut à l’origine de plus de 60 000 condamnations pour hérésie, essentiellement des femmes.

Publicités

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑